Les prestations du pôle études et formation

Vous êtes ici : Accueil > Notre pôle études et formation > Nos prestations > L’étude du fonctionnement au travail

Etudier le fonctionnement au travail

Notre expertise repose sur les différentes dimensions et concepts du fonctionnement au travail.

Sandqvist et Henriksson (2004) ont identifié, en s’inspirant de la Classification Internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF), les indicateurs majeurs devant être pris en compte lors de l’évaluation pour poser un diagnostic cohérent sur la situation de la personne. Ils concernent les trois dimensions de l’activité de travail :

  • La participation au travail ;
  • La performance au travail ;
  • Les capacités de la personne.

Ces dimensions s’influencent mutuellement. Ainsi, bien qu’elles soient considérées simultanément dans le fonctionnement, elles doivent également être évaluées de façon indépendante afin de bien clarifier leur impact particulier sur le fonctionnement.

La participation au travail se définit comme la capacité de la personne à acquérir et maintenir une activité professionnelle et ainsi occuper un rôle de travailleur. Elle désigne la volition de la personne à :

  • Se préparer à l’activité de travail ;
  • Faire les démarches pour chercher, trouver un emploi ;
  • Conserver son emploi ;
  • Progresser dans son activité professionnelle ;
  • Quitter un emploi de manière appropriée ;
  • S’investir dans tous les aspects d’un travail en exécutant les tâches et responsabilités qui en découlent.

La performance au travail correspond à l’habileté de la personne à effectuer les tâches et responsabilités liées à son activité de travail de façon satisfaisante. Il s’agit ici de comportements observables (savoir-faire expérientiels) lors de l’exécution de tâches soumises à des contraintes de résultats (quantité et qualité). La performance au travail se manifeste par la capacité de la personne à, entre autres :

  • Démontrer des habiletés gestuelles suffisantes pour effectuer les tâches ;
  • Démontrer des habiletés d’organisation du temps, de planification des tâches, d’adaptation aux changements, de résolution de problème…, suffisantes pour effectuer les tâches ;
  • Démontrer des habiletés de communication et d’interactions sociales suffisantes pour effectuer les tâches…

Les capacités de la personne sous-tendent les habiletés en action. Elles sont mesurables. Plus précisément, il s’agit de la capacité démontrée dans un environnement neutre par un protocole d’évaluation incluant les données gestuelles (globales et à dominante manuelle), perceptives (visuelle, auditive, tactile, somatosensorielle, vestibulaire), cognitives (attention, mémoire, communication…)…

L’analyse des résultats permet de poser un diagnostic dans le contexte professionnel. L’évaluation met en évidence les conduites d’habituation et les modes compensatoires des travailleurs en situation de handicap dans une démarche de réflexivité. Elle vient compléter naturellement l’évaluation médicale réalisée par le Médecin du travail.

 

illustration bonne posture à adopter
Nous contacter
consequat. neque. justo nunc in libero id sem, libero